Apex Legends Worldwide Kill Leader banni pour avoir triché avec Wallhacks

Il est peut-être temps pour un nouveau kill leader dans Légendes Apexcar le champion actuel a été éliminé du jeu, pour avoir prétendument exploité son Pathfinder intérieur et piraté le système.

L’actuel leader mondial de la tuerie dans Légendes Apexet un pro actuel des Global Series, a été banni de la bataille royale après des accusations de « wallhacks », certains énormes trois ans après la sortie du titre et il a commencé à se rincer les lobbies.

Vous songez à obtenir un VPN ? C’est le meilleur moment, car vous pouvez obtenir 65 % de réduction tout en bloquant les publicités et les sites Web malveillants. Consultez ce lien pour voir toutes les raisons pour lesquelles vous devriez vérifier NordVPN.

Apex Legend Pro banni pour « Wall Hacking »

Alefe d’origine brésilienne « FeuFPS » Santos, un partenaire d’EA et professionnel de l’ALGS actuellement classé comme le joueur avec le plus de victimes dans Apex Legends, a vu son compte verrouillé du jeu après qu’une deuxième vague d’accusations de tricherie ait fait surface en autant de mois.

Les accusations précédentes provenaient d’une gamme de pros d’Apex Legends, avec un concurrent nommé Jackes « Stalize » Cardoso se tourne vers les réseaux sociaux pour fournir des « preuves » des tricheurs.

Les clips incriminés ont fait sourciller le duo TSMFTX Phillip « ImperialHal«  Dosen et Mac « Albralélie » Beckwith, qui ont tous deux interrogé la faucheuse anti-triche de Respawn « Cachettes« .

Et les preuves ont continué de s’accumuler, la communauté proposant des clips de gameplay sus, y compris d’un autre joueur brésilien d’ALGS qui a présenté une vidéo accablante où Feu suit apparemment d’autres pros à travers un énorme rocher sur Storm Point.

La deuxième vague d’accusations a attiré davantage l’attention de professionnels de renommée mondiale, comme Tyler de G2 « Dezignful » Gardner a dit: « Ce type se mure le cul. »

Volonté de FURIA « TeQ » Starck a ajouté: « C’est effrayant de savoir que ce joueur SA qui fait ouvertement du wallhacking est toujours en compétition dans la ligue professionnelle. Je ne comprends pas comment cela peut être aussi évident et qu’aucune mesure n’est prise. »

Le kill-leader a maintenant été banni à la suite des accusations mais reste catégorique sur son innocence. Dans un échange avec Dot Esports, le joueur a maintenu sa position en disant : « J’ai plus de 9 000 heures de jeu sur mon compte… Je suis accusé par des gens qui essaient de gâcher trois ans. Je diffuse en direct tout ce que je fais en jouant à Apex Legends, et mon compte a été banni aujourd’hui sous la pression d’EA au-dessus. »

Le joueur n’a pas encore rétabli son compte, et avec la tournée ALGS réintroduisant les événements LAN dans un proche avenir, FeuFPS pourrait avoir plus de problèmes à venir.

Ce message contient des liens d’affiliation. Si vous les utilisez, puis achetez quelque chose, nous pouvons gagner une commission.

Laisser un commentaire