Candy Crush de Microsoft: Hope Cochran de Madrona, ancien directeur financier de King, sur un contrat d’Activision de 68,7 milliards de dollars

Hope Cochran, directrice générale de Madrona Venture Group. (Photo du groupe Madrona Venture)

Pourquoi Microsoft paierait-il 68,7 milliards de dollars pour le géant du jeu vidéo Activision Blizzard ?

Hope Cochran, directrice générale de la société de capital-risque Madrona Venture Group à Seattle, est dans une position unique pour examiner cette question. D’une part, ses investissements portent principalement sur les sociétés de jeux. Elle a par exemple dirigé l’investissement de Madrona dans Rec Room, basé à Seattle, et est membre du conseil d’administration de la société de jeux VR.

Mais elle a également un aperçu direct d’un élément de l’accord d’un rôle passé : Cochran était auparavant le directeur financier de King Digital, le fabricant de Candy Crush et d’autres jeux mobiles. Elle a dirigé King lors de son introduction en bourse en 2014 et de son acquisition de 5,9 milliards de dollars au début de 2016 par nul autre qu’Activision Blizzard.

« Le jeu est vraiment devenu partie intégrante de tous les aspects de notre vie », déclare Cochran sur le podcast GeekWire. « Il y a un énorme trésor d’actifs dans Activision qui peut vraiment faire de Microsoft un mastodonte dans l’industrie du jeu. »

Microsoft a une position établie dans les jeux sur console avec Xbox, dans les jeux sur PC avec Windows et dans les jeux par abonnement avec son service Game Pass, en plus de ses propres studios de développement de jeux. Mais les plates-formes mobiles ont toujours été un point faible pour l’entreprise, et les jeux ne font pas exception.

Phil Spencer, le nouveau PDG de Microsoft Gaming, a clairement indiqué cette semaine que King était l’une des parties les plus convaincantes de l’accord pour cette raison.

« Le mobile est la plus grande catégorie de jeux », a déclaré Spencer lors d’un appel avec des investisseurs. « Et c’est un domaine où nous n’avions pas de présence majeure auparavant. Cette transaction ajoute l’un des éditeurs mobiles les plus performants à Microsoft Gaming, et je suis personnellement impatient d’apprendre des équipes innovantes de King.

D’autres avantages potentiels incluent le renforcement de la position de Microsoft dans le futur métaverse. Cochran fait remarquer que les jeux, le métaverse et les médias se mélangent. En renforçant son activité de jeu grâce à l’accord Activision, Microsoft peut se donner une douve concurrentielle par rapport aux sociétés de médias traditionnelles.

Activision apporte également une mine de talents créatifs et commerciaux, a-t-elle déclaré, soulignant que l’industrie du jeu est l’un des premiers à adopter les nouvelles technologies et les nouveaux modèles commerciaux. « Donc, vous obtenez beaucoup d’idées et de réflexions stratégiques intéressantes et cette base d’employés, car ils essaient vraiment de nouvelles choses », a-t-elle déclaré.

Le plus gros risque ? À court terme, c’est la probabilité d’un long examen réglementaire. Le PDG d’Activision Blizzard, Bobby Kotick, a estimé que l’acquisition pourrait être finalisée d’ici juin 2023, en attendant l’approbation réglementaire. Ayant vécu dans ce genre de limbes, Cochran a déclaré que cela « ressemble à très longtemps ».

L’acquisition de King par Activision Blizzard était beaucoup plus petite, mais à des fins de comparaison, il a fallu moins de quatre mois entre l’annonce et l’achèvement.

« Il est toujours difficile de diriger une entreprise lorsque vous êtes dans cette période », a déclaré Cochran. « Vous avez accepté une fusion, vous essayez maintenant de garder votre entreprise indépendante, et vous poursuivez toujours une stratégie et un plan, et vous voulez juste garder vos employés concentrés. C’est donc juste une période délicate.

Il y a aussi les incidents bien documentés d’inconduite chez Activision Blizzard et des questions sur la culture créée par Kotick en tant que dirigeants de l’entreprise. Cochran a parlé des problèmes plus vastes auxquels est confrontée l’industrie du jeu dans son ensemble dans son traitement et sa représentation des femmes.

« J’ai été encouragée de voir l’audace d’Activision, pour ces personnes de s’exprimer et de faire une déclaration, car je pense que c’est quelque chose qui doit changer », a-t-elle déclaré.

Un aspect intéressant de l’accord est la baisse des actions d’Activision au cours de l’année précédant l’annonce de Microsoft, chutant de plus de 30% au milieu de la controverse. Cela a permis à Microsoft de conclure un accord avec une prime de 45% par rapport au cours de l’action d’Activision Blizzard le 14 janvier.

« J’ai adoré être le directeur financier de King pour le fait que beaucoup de mes conversations portaient sur ce qu’il fallait faire avec tout cet argent. »

Espoir Cochran

Le prix d’acquisition se traduit par des revenus de 7 à 8 fois, un multiple significatif, mais il est important de se rappeler qu’Activision Blizzard est « une entreprise très rentable », a déclaré Cochran. Au cours des neuf premiers mois de 2021, par exemple, Activision Blizzard a enregistré plus de 2,2 milliards de dollars de bénéfices sur 6,6 milliards de dollars de revenus.

« Ça crache de l’argent. J’ai adoré être le directeur financier de King car beaucoup de mes conversations portaient sur ce qu’il fallait faire de tout cet argent. C’est une merveilleuse conversation à avoir en tant que directeur financier », a déclaré Cochran. « Donc, quand vous regardez le prix de cette façon, un multiple de 7 à 8 fois les revenus et une entreprise qui génère pas mal de bénéfices et de liquidités, je pense que cela a du sens. »

Après avoir discuté de l’accord d’Activision Blizzard, nous parlons d’autres aspects de la carrière de Cochran, y compris son rôle passé en tant que directeur financier de Clearwire menant à son acquisition de 15 milliards de dollars par Sprint ; et son rôle actuel chez Madrona en investissant dans des sociétés de jeux et de technologies financières.

Nous discutons également de son rôle de leader dans le groupe Onboarding Women créé par Madrona et plusieurs autres entreprises de la région de Seattle pour augmenter le pourcentage de femmes dans les conseils d’administration des entreprises publiques. Cochran elle-même siège aux conseils d’administration des sociétés publiques Hasbro MongoDB et NewRelic.

Cochran s’est spécialisée en économie et en musique à Stanford, et elle a donné une réponse amusante et inspirante lorsqu’on lui a demandé de nommer la chanson qui la représente le mieux en tant qu’investisseur.

Écoutez ci-dessus ou abonnez-vous au podcast GeekWire partout où vous écoutez.

Suite: Hope Cochran sur le podcast The Room et le podcast Founded and Funded de Madrona.

UNEmontage et production audio par Curt Milton. Thème musical de Daniel LK Caldwell.

Commentaires