Diablo Immortal ne sortira pas en Belgique, aux Pays-Bas | Pocket Gamer.biz

Activision Blizzard limite la sortie de son prochain titre mobile Diablo Immortal en Belgique et aux Pays-Bas, dans un mouvement supposé être lié aux règles strictes des pays concernant les boîtes à butin.

Bien que le développeur n’ait pas carrément confirmé que la cause de cette décision était sa politique de loot box, un responsable de la communication d’Activision Blizzard a déclaré que le nouveau titre ne sera pas disponible au téléchargement via les magasins d’applications ou sur PC en raison du « fonctionnement actuel conditions dans ces pays », selon une traduction de Tweakers.

L’équipe de maîtres de jeu de Blizzard, une division de support de Blizzard, a plus directement attribué les lois sur les coffres à butin des pays pour cela, déclarant : « Les coffres à butin du jeu sont contraires à la loi dans votre pays », selon un article de Reddit.

Une boîte pleine de controverse

La nouvelle survient un mois après la révélation de la date de sortie, date à laquelle le jeu était disponible en pré-enregistrement dans ces territoires. Diablo Immortal devrait être lancé sur les smartphones début juin 2022.

Les Pays-Bas et la Belgique ont interdit les loot boxes en 2018 avec des amendements aux lois sur les jeux de hasard. Le tribunal de La Haye a infligé une amende de 11 millions de dollars à EA en octobre 2020, mais cette amende a récemment été annulée car les packs FIFA Ultimate Team étaient considérés comme une partie facultative d’un jeu plus large.

Take-Two Interactive – qui a récemment finalisé son acquisition de Zynga – a fait l’objet d’un procès en loot box beaucoup plus récemment dans l’Illinois ; en mars de cette année, la présence de boîtes à butin dans ses jeux NBA 2K a conduit à un recours collectif au motif que ses boîtes à butin étaient « injustes, trompeuses et illégales ».

Laisser un commentaire