Explication du jeu Xbox Game Pass Personne ne sauve le monde

Le Xbox Game Pass continue de prouver qu’il est la meilleure offre de jeu. Avec une foule de jeux du catalogue arrière de Xbox, ainsi qu’un approvisionnement décent de jeux plus récents, et même une pincée de versions du premier jour, Game Pass est difficile à résister pour quiconque possède l’une des consoles de Microsoft. Ce mois-ci a déjà vu les goûts de Mass Effect : Édition Légendairela Trilogie du tueur à gageset La porte de la mort. La dernière version du premier jour, Personne ne sauve le mondepourrait bien rejoindre ces échelons supérieurs des entrées Game Pass.

VIDÉO DU JOUR

Initialement prévu pour une sortie en 2021, mais nécessitant encore quelques mois de cuisson, Personne ne sauve le monde est un RPG descendant qui propose quelques mécanismes et fonctionnalités de jeu vraiment uniques. Comme le jeu n’est sorti que le 18 janvier, il a fallu un peu de temps à tout le monde pour se forger une opinion sur le jeu, mais les critiques sont sorties, et Personne ne sauve le monde semble que c’est certainement un jeu qui vaut le temps du joueur.

CONNEXES: Personne ne sauve le monde: comment tomber amoureux

Personne ne sauve les influences du monde


Combattre des ennemis à Guacamelee

Personne ne sauve le monde a été développé par DrinkBox Studios, le même développeur qui a publié l’incroyablement populaire Guacamele ! séries. Et tandis que ces jeux sont largement considérés comme de superbes bagarreurs, DrinkBox est allé dans une toute nouvelle direction pour son nouveau titre.


Plutôt que d’utiliser des mécanismes de combat au corps à corps sur un plan 2D, Personne ne sauve le monde s’inspire plutôt des RPG descendants. En ce qui concerne l’exploration, le jeu ressemble au début La légende de Zelda titres. En matière de combat, le développeur se serait inspiré de Tactiques Final Fantasy. Et tout se voit, chaque inspiration se combinant pour créer un jeu unique.

Personne ne sauve le gameplay du monde


Former un arbre de personnages à cheval dans Nobody Saves the World

Au coeur de Personne ne sauve le mondeLe gameplay de est son idée centrale et unique. Le personnage du joueur s’appelle « Personne » et apparaît comme une ardoise vierge, juste un corps blanc pâle avec des expressions creuses. Le personnage principal apparaît comme ceci car il peut basculer entre différentes « formes » dans le jeu, de la même manière que le récent Souls-like Carapace mortelle.


La baguette magique de Nobody leur donne la capacité de se transformer en un total de 15 « formes » différentes, chacune avec ses propres pouvoirs uniques. Ces formes vont des dragons aux chevaux en passant par les limaces. Les formes humaines peuvent également être déverrouillées pendant le jeu, les moines, les voleurs, les magiciens et les nécromanciens étant tous disponibles via l’arbre de compétences principal de Nobody.

Chacune de ces formes commence par deux capacités uniques mais peut être mise à niveau au cours du jeu pour obtenir des attaques plus puissantes et variées. Au fur et à mesure que le joueur progresse dans Personne ne sauve le mondeils apprendront à lier ces formes de manière fluide, créant des combos d’une puissance dévastatrice.


La boucle de gameplay générale de Personne ne sauve le monde voit le joueur ramper à travers donjon après donjon pour accomplir diverses quêtes et niveler son personnage. Ces donjons sont générés de manière procédurale, mais le jeu a défini des objectifs que le joueur doit remplir avant de pouvoir progresser dans l’histoire. Après avoir terminé suffisamment de quêtes, le joueur sera récompensé par une « étoile », qui pourra ensuite être utilisée pour déverrouiller les donjons « légendaires » du jeu. Ces donjons légendaires contiennent certains des meilleurs butins du jeu.

Personne ne sauve le monde peut également être joué en coopération, un peu comme le jeu précédent de DrinkBox Guacamele ! 2. Donc, s’il y a des fans de coopération à la recherche d’une nouvelle expérience sur Game Pass, cela pourrait être une valeur sûre.


Comment personne ne sauve le monde passe en revue


personne ne sauve le monde multijoueur

Avec Personne ne sauve le monde sortant le premier jour sur Xbox Game Pass, certains critiques ont dû attendre pour publier leurs critiques. Mais le jeu est enfin sorti et la grande majorité des points de vente semblent avoir vraiment apprécié leur temps avec le jeu.

Actuellement, le jeu se situe à un 79 plus que sain sur Metacritic, avec des critiques allant d’aussi haut que 100 de Windows Central à aussi bas que la propre critique de de 3,5/5, ce qui se traduit par un 70 sur Metacritic. En règle générale, le style artistique de dessin animé accrocheur du jeu a été salué par la majorité des critiques, tout comme la variété de gameplay donnée dans le nombre de formes disponibles pour le joueur. Mais les objectifs et le gameplay répétitifs du jeu semblent être sa plus grande faiblesse.

Personne ne sauve le monde est disponible sur PC, Xbox One et Xbox Series X/S.

PLUS: Comment l’offre Xbox – Activision Blizzard se compare-t-elle à d’autres rachats récents


elden-ring-ross
Elden Ring Player crée Ross Geller à partir d’amis à l’aide du créateur de personnage

Le joueur d’Elden Ring crée un personnage qui ressemble à Ross Geller, l’un des personnages les plus emblématiques de la populaire série télévisée Friends.

Lire la suite


A propos de l’auteur

Laisser un commentaire