Gran Turismo PS5 pourrait cibler « 120 ips ou même 240 ips »

Le PDG de Polyphony Digital, Kazunori Yamauchi, a suggéré que le studio donne la priorité à l’augmentation des fréquences d’images par rapport aux résolutions d’affichage plus élevées pour les futurs jeux Gran Turismo.

La PS5 prendra en charge les graphismes 8K lors de son lancement pendant la saison des vacances 2020, mais le créateur de Gran Turismo, Yamauchi, a déclaré qu’il ne pensait pas qu’une résolution d’affichage accrue était la clé pour faire avancer la longue série de courses.

« Je pense qu’en termes de résolution d’affichage, la résolution 4K est suffisante », aurait-il déclaré à la presse lors d’une discussion sur l’avenir de la série lors d’un événement auquel participait GT Planet.

« Plutôt qu’une résolution spatiale dont vous parlez, je suis plus intéressé par les progrès que nous pouvons faire en termes de résolution temporelle », a-t-il déclaré.

« En termes d’images par seconde, plutôt que de rester à 60 ips, je suis plus intéressé à le porter à 120 ips ou même 240 ips. Je pense que c’est ce qui va changer l’expérience à partir de maintenant.

Yamauchi a précédemment déclaré que le prochain jeu Gran Turismo intégrera le « passé, présent et futur » de la série.

Gran Turismo PS5 pourrait cibler
Gran Turismo Sport est sorti sur PS4 en octobre 2017.

Interrogé l’année dernière sur ce que la PS5 pourrait signifier pour les jeux de course, Yamauchi a déclaré qu’il s’attend à une amélioration significative de la qualité des modes VR.

« La première chose qui va être affectée par plus de puissance est la réalité virtuelle », a-t-il déclaré en juillet 2019. « Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit d’autre qui nécessite autant de puissance de traitement. J’aime vraiment la réalité virtuelle ; Je suis du genre à croire en ses possibilités, et il convient parfaitement à un jeu de conduite.

« La réalité virtuelle est quelque chose qui dépend vraiment de l’évolution de la puissance du GPU et du matériel pour cela, comme les appareils d’affichage même », a poursuivi Yamauchi.

« C’est quelque chose où vous ne pouvez jamais avoir assez de puissance de calcul ; il y aura toujours cette limite matérielle, et cette limite ne sera jamais assez élevée pour nous ! Évidemment, cela va s’améliorer progressivement avec le temps et nous nous assurerons de suivre cela.

Alors que « le casque PS VR actuel est compatible » avec la PS5, un brevet découvert en octobre 2019 suggère que Sony a exploré des plans pour sortir un successeur de l’appareil, qui a été lancé en octobre 2016 et a vendu quelque cinq millions d’unités.

Un rapport de Bloomberg plus tôt ce mois-ci affirmait qu’un casque PlayStation VR de nouvelle génération devrait être lancé après la mise sur le marché de la PS5. Il a également suggéré que Sony avait du mal à déterminer le prix de la PlayStation 5 en raison d’une pénurie de composants entraînant une augmentation des coûts de fabrication.

Commentaires