Horizon Forbidden West a été retardé en partie pour éviter la crise

Dans un changement de récit bienvenu, il s’avère que les développeurs d’Horizon Forbidden West ont choisi de retarder la sortie du jeu en partie pour éviter que ses employés n’aient à craquer.

Le réalisateur Mathijs De Jonge a parlé au site néerlandais NU.nl d’Horizon Forbidden West, de ses retards et de la culture de travail chez Gurrilla.

« Forbidden West a peut-être été publié à la fin de l’année dernière, mais nous avons peut-être dû faire des heures supplémentaires. […] Cela a également joué un rôle dans la décision de sortir le jeu maintenant », a déclaré De Jonge.

« Nous sommes très conscients des inconvénients du crunch, donc nous en tenons beaucoup compte dans notre planification. Pour donner un exemple, à Noël, nous avons dit qu’il n’y aurait pas de travail et que tout le monde pourrait avoir juste deux semaines de vacances. L’entreprise était fermée, vous ne pouviez même pas y aller pour travailler », (merci pour la traduction, GamesRadar).

De nombreuses entreprises ont fait l’objet d’un examen minutieux ces dernières années pour leur approche problématique de la culture crunch. De grands noms tels que Naughty Dog, Rockstar Games et CD Projekt Red auraient encouragé le resserrement du lieu de travail pour terminer certains jeux à temps.

En revanche, Insomniac Games a déclaré avoir réussi à terminer Ratchet and Clank: Rift Apart sans forcer ses employés à travailler des heures obscènes. Dans ce cas, le concepteur de jeu Grant Parker a révélé que le studio ne travaillait qu’une semaine standard de 40 heures et a tweeté: « Il est possible de travailler sur un grand jeu sans souffrance », – ce que de nombreux collègues d’Insomniac ont réitéré.

Horizon Forbidden West n’a clairement pas souffert de ses retards de sortie. Alors que les fans ont peut-être dû attendre un peu plus longtemps que prévu à l’origine, il était clairement important pour Guerrilla d’assurer un équilibre travail/vie personnelle sain pour les personnes impliquées dans son développement, et à juste titre.


Commentaires