‘Lost Ark’ obtient sa première mise à jour majeure du contenu avec de nouvelles quêtes et raids

Arche perdue gagne sa première grande mise à jour de contenu plus tard ce mois-ci avec des détails déjà révélés sur ce à quoi les joueurs peuvent s’attendre.

Sur le Arche perdue blog, le développeur Smilegate a dévoilé ses intentions. Bien que la mise à jour n’inclue pas la feuille de route suggérée plus tôt ce mois-ci, elle proposera un nouvel épisode d’histoire.

L’épisode permettra aux joueurs « d’en savoir plus sur les Sidereals et de rechercher le légendaire Kadan ». Kadan est le « premier tueur de Gardiens ». Le scénario comprendra ses propres quêtes, de nouvelles îles et de nombreuses cinématiques. Pour accéder à l’arche finale, les joueurs devront avoir terminé Feiton et atteint le niveau d’objet 1 100.

La mise à jour inclura également une nouvelle activité de fin de jeu sous la forme d’Abyss Raids. À partir d’Argos, une équipe de huit personnes devra éliminer un grand gardien dans un délai et avec un nombre limité de réanimations. Les joueurs s’affronteront à travers trois phases, chacune laissant derrière elle une récompense pouvant être collectée une fois par semaine.

Arche perdue
Lost Ark. Crédit : Smilegate.

Smilegate a également taquiné que d’autres viendront dans la mise à jour de mars. Le développeur dit de « rester à l’écoute pour les notes de version complètes », y compris les corrections de bogues et tout temps d’arrêt prévu.

Tandis que Arche perdue continue d’avoir des problèmes avec les bots, il a été un énorme succès, dépassant souvent la liste des jeux les plus joués de Steam. Le jeu a touché plus d’un million de joueurs simultanés lors de son lancement, le plaçant en tête de la liste des jeux les plus joués de Steam.

Arche perdue a également dépassé 500 000 joueurs simultanés avant même que le jeu n’ait atteint sa date de sortie officielle, car ceux qui avaient un accès anticipé ont joué au jeu.

Ailleurs dans le jeu, Harceleur 2 le développement a été « mis de côté » suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Le promoteur veut plutôt se concentrer sur la sécurité de ses employés et de leurs familles.


www.nme.com

Laisser un commentaire