[rank_math_breadcrumb]

Microsoft dit au CMA britannique que Sony pourrait créer un concurrent de Call of Duty dans 10 ans

Dans une réponse fortement expurgée à l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés concernant l’acquisition proposée par Microsoft d’Activision Blizzard pour 69 milliards de dollars, le fabricant de Xbox a insisté sur le fait que Sony serait en mesure de créer son propre concurrent Call of Duty en l’espace de dix ans.

Le document récemment publié par Microsoft a été soumis en réponse à la récente audience sur les recours de la CMA, discutant des stipulations sur lesquelles le régulateur peut insister avant de se préparer à approuver l’accord. Et bien que beaucoup aient été expurgés, il présente principalement les arguments de Microsoft sur les raisons pour lesquelles son accord proposé de dix ans avec Sony pour conserver Call of Duty sur PlayStation, et ses accords signés avec Nvidia, devraient suffire à satisfaire les préoccupations de la CMA.

Parmi tout cela, cependant, il y a la pépite de Microsoft selon laquelle dix ans devraient suffire à Sony pour créer son propre concurrent Call of Duty (malgré le fait plutôt évident que le tireur d’Activision a eu plus de 20 ans pour construire le genre de la reconnaissance de la marque qui en a fait la franchise de jeux mastodonte qu’elle est aujourd’hui).

Newscast : Où Microsoft va-t-il ensuite conclure son accord avec Activision Blizzard ?

« Microsoft considère qu’une période de 10 ans est suffisante pour que Sony, en tant qu’éditeur et plate-forme de console de premier plan, développe des alternatives à CoD », écrit la société dans sa réponse au CMA. « La durée de 10 ans s’étendra à la prochaine génération de consoles [redacted]. »

« De plus, l’effet pratique du remède ira au-delà de la période de 10 ans, puisque les jeux téléchargés au cours de la dernière année du remède peuvent continuer à être joués pendant toute la durée de vie de cette console (et au-delà, avec une rétrocompatibilité). »

Il est, bien sûr, tentant de lire qu’en tant qu’admission tacite, Microsoft prévoit d’éloigner Call of Duty pour une éternité d’exclusivité Xbox une fois les 10 ans écoulés, mais la société insiste une fois de plus dans le document, une telle décision ne serait pas faire sens.

« CoD est une franchise de divertissement qui a déjà près de 20 ans », écrit-il. « [Redacted]Microsoft devra garantir la distribution la plus large de la franchise et sera fortement incité à la conserver sur la plate-forme PlayStation [Redacted]. Microsoft considère qu’après avoir maintenu CoD sur PlayStation et développé sa base de joueurs sur Nintendo, GeForce Now et d’autres plates-formes de jeux en nuage pendant une décennie, il n’aura aucune incitation, ni même la capacité, à prendre CoD en exclusivité. »

La CMA est actuellement sur le point d’annoncer sa décision sur le rachat proposé d’Activision Blizzard par Microsoft le 26 avril, tandis que l’UE – qui recherche actuellement les commentaires de ses rivaux et de ses clients – finalisera sa décision le 22 mai. Microsoft a récemment obtenu la possibilité d’examiner un trésor de documents internes de Sony pour aider son cas avec la FTC.