Pokemon Scarlet, les pépins violets sont vraiment si mauvais

Quaxly

Comme beaucoup d’autres fans de Pokémon à travers le monde, j’étais enthousiasmé par la sortie de Pokemon écarlate et violette– le premier véritable jeu Pokémon en monde ouvert. Dans les semaines qui ont précédé le 18 novembre, on m’a rappelé au moins une fois par jour que le jour de la sortie approchait et j’ai eu un peu le vertige. Je suis au Japon en ce moment, alors j’ai tout donné : j’ai fait une réservation au Pokémon Center à l’avance, j’ai acheté un adorable porte-clés en peluche de mon apéritif adoré (Sprigatito, ou Nyahoja en japonais), et j’ai reçu un Onigiri 7-11 qui s’enroule comme un PokéBall. Mon cher Smoliv était enfin là !

Sur le chemin du retour, j’ai lu un tweet dans le train qui parlait de perturbations, mais je n’étais pas inquiet. Ce genre de chose ne m’a jamais vraiment dérangé avant. De plus, je me souviens d’un tas de fans de Pokemon qui s’en sont plaints sur Twitter Pokémon Légendes Arceus avait de mauvais graphismes – une opinion avec laquelle je ne suis toujours pas d’accord.

Malheureusement mon expérience violet est allé quelque chose comme ça: « Ces graphiques en fait sommes assez apathique, non? Eh bien, j’ai hâte d’arriver à Sprigatito! … Oh, ça doit être ces pépins dont j’ai entendu parler. Ce n’est pas si mal. Je peux encore profiter de ce jeu. Sauf… euh… hein.« 

Je suis généralement le genre de personne dont l’amour fanatique pour une série plaît Pokémon me permettrait au moins de profiter du jeu dans son ensemble malgré les problèmes graphiques. mais écarlate et violet tester vraiment les limites de mon amour. Hier, mon jeu s’est figé lorsque mon Igglybuff a volé droit dans le pelipper d’un garçon. Le ciel vous en préserve de commencer une bataille sur une colline. Vous devez regarder la caméra déterminer frénétiquement ce qu’il faut faire et la meilleure façon de se débarrasser de ce triangle bleu qui apparaît soudainement dans le coin de votre écran.

Les troubles sont généralisés. Ils sont tout au long du jeu. Vous êtes en mode portable et ancré. Il n’y a pas d’issue. Alors, bien sûr, les médias sociaux regorgent de choses ridicules – et souvent hilarantes –écarlate et violet Défaillance. C’est tellement mauvais que si vous recherchez le hashtag du jeu, vous n’obtenez presque que des vidéos de pépins.

Il y a tel, tel Alors beaucoup plus mais vous obtenez l’image. Si vous voulez une explication vraiment intelligente de ce qui se passe exactement, avec des graphiques comparant la durée d’image et la fréquence d’images, ne cherchez pas plus loin que l’examen des performances d’IGN. Mais la conclusion de base est que ce jeu est truffé de bugs d’une manière franchement inexcusable pour l’une des trois plus grandes IP de la planète Terre.

Les vidéos des glitchs du jeu sommes très drôle. Mais, si je suis tout à fait honnête, la nature endémique de ces problèmes rend très difficile pour moi d’entrer dans ce jeu et d’en profiter autant que je le ferais autrement. C’est frustrant! Si Game Freak venait d’admettre que le jeu avait besoin de plus de temps et repoussait la date de sortie de quelques mois, je suis sûr que ce serait violet et j’aurais été inséparable. Je suis toujours un partisan du mouvement « ça ne me dérange pas l’attente supplémentaire, donnez simplement au jeu le temps qu’il faut ». Donc je n’étais pas trop excité quand le nouveau Zelda a été repoussé l’an dernier. si Les larmes du royaume sort comme ça, tu me trouveras dans une flaque d’eau sur le sol.

La colère et la frustration sont dues ici. Et Game Freak doit se ressaisir et patcher ce jeu dès que possible. Le mauvais côté est que le fardeau de cette stupidité ne tombera pas sur les responsables – c’est-à-dire quels que soient les dirigeants de Game Freak ou de Nintendo qui ont décidé d’expédier un jeu inachevé – mais sur le personnel de Game Freak, qui était probablement surmené et stressé par l’âge en raison d’une période déraisonnable de temps. Game Freak semble en fait avoir au moins quelques politiques de travail sensées qui se démarquent dans une industrie connue pour ses longues heures exténuantes – un peu comme l’anime. Quoi qu’il en soit, ces employés ne sont pas ceux qui méritent notre colère.

Jusqu’à présent, ni Game Freak ni sa société mère Nintendo n’ont publié de déclaration concernant le gigantesque problème de pépin du jeu ou ses graphismes médiocres. je Profond J’espère qu’ils reconnaissent au moins le problème, et bientôt. Je suis inquiet pour la sécurité de mon wind riding Igglybuff.

Crédit photo : Game Freak

—The Mary Sue a une politique de commentaires stricte qui interdit, mais sans s’y limiter, les insultes personnelles tout le mondeDiscours de haine et trolling.—

Avez-vous un conseil que nous devrions connaître ? [email protected]