Sony va remasteriser Horizon Zero Dawn de 2017 pour PS5 : rapport

Préparez-vous à puiser dans ce portefeuille ?

Sony travaille sur la prétendue remasterisation de 2017 Horizon Zéro Aube pour PS5, suggère un nouveau rapport de MP1st.

Le titre PS4 est déjà rétrocompatible sur PS5 et dispose d’un correctif de performances qui permet aux joueurs de fonctionner à 60 images par seconde (images par seconde) stables avec une résolution en damier de 2160p.

Le remaster serait bien sûr séparé du titre PS4, et stylé dans la même veine que le récent Le dernier d’entre nous, partie 1 dans ces modèles de personnages, textures et animations améliorées trouvées dans la PS5 Horizon Interdit Ouest serait exploité dans le titre précédent.

Options d’accessibilité trouvées dans Ouest interdit serait également introduit dans cette nouvelle version de Aube zéroaffirme également le rapport.

Le site suggère également que le développeur Guerrilla Games travaille sur un multijoueur Horizon titre pour PS5 et PC.

L’histoire de Sony en matière de réédition de titres PS4 sur PS5 est curieuse. Une mise à niveau vers Fantôme de Tsushima appelé Coupe du réalisateur était au prix de 30 $ AUD lors du passage de PS4 à PS5; dans un autre ordre d’idées, ce qui précède Le dernier d’entre nous, partie 1 a été considéré par Stevivor comme un « re-remaster » et est venu avec un prix complet de 125 $ AUD sur PS5. Bien que rien n’ait été confirmé, bien sûr, la nature du rapport de MP1st nous semble comme si Sony prendrait un Le dernier d’entre nous partie 1-approche de style à cette nouvelle version présumée.

Que pensez-vous de ce rapport ? Sony est-il justifié de rééditer un jeu de 2017 avec (vraisemblablement) un prix plein ? Sonnez dans la zone de commentaires ci-dessous.

Nous avons révisé Horizon Zéro Aube sur PS4 ici et Horizon Interdit Ouest sur PS5 ici.

Cet article peut contenir des liens d’affiliation, ce qui signifie que nous pourrions gagner une petite commission si vous cliquez dessus et effectuez un achat. Stevivor est un média indépendant et notre journalisme n’est en aucun cas influencé par un quelconque annonceur ou initiative commerciale.

Commentaires